Pudeur et Bon Sens

« Les gens différencient souvent le portrait du nu alors que ces deux domaines sont pourtant similaires et se situent dans une même continuité. Un portrait peut être un nu et un nu peut être un portrait. Aviez-vous déjà réalisé qu’un portrait où le visage était découvert était un nu ? Dans la société occidentale personne ne masque en effet son visage et un élément du corps qui par définition n’est pas couvert est nu. Notre peau, notre bouche, notre nez, nos oreilles, notre cou, nos joues, notre menton, chaque jour nous laissons sans protection les moindres éléments de nos visages et les livrons sans même y réfléchir au regard des autres ; ce qui n’est pas le cas dans tous les pays du monde. Dans plusieurs pays, montrer son visage pour une femme a quelque chose d’aussi impudique que de montrer son corps car cela peut susciter du désir. Une bouche ou un visage nu en gros plan a pour moi quelque chose de beaucoup plus érotique, plus désirable, plus fascinant que bon nombres de photos de corps dénudés »
(kohanntensen.blogspot.com)

 

Il est ironique de critiquer si ouvertement les cultures qui considèrent impudique un visage de femme non voilé, quand nous possédons le même genre de comportement immature et irréfléchi à l’égard de la poitrine féminine. Où se situe la différence ? Dans les deux cas, l’homme a le droit de montrer ce dont la femme n’a pas le droit. Un homme qui se baigne torse nu est convenable, quand cela n’est pas le cas pour une femme. En France, par exemple, beaucoup considèrent l’allaitement au sein comme terriblement impudique, obligeant les femmes à se cacher derrière un savant arrangement de tissus ! Pourtant, en France, il y a de cela trois siècles à peine, il était mal vu pour une femme de vouloir cacher sa poitrine, cela voulait dire qu’elle en avait honte. En revanche, à cette même époque, il était terriblement impudique pour une femme de montrer ses mollets en public… Est-ce plus ridicule que de forcer les femmes à aller à la mer avec un maillot pour les seins ? Honnêtement, je ne crois pas !

Être choqué par la vision d’un corps a quelque chose de profondément anormal. De même il devrait être considéré comme très anormal de ne pas savoir se contrôler en public… La vision d’une femme, qu’elle soit nue ou habillée ne devrait pouvoir conduire aucun être « civilisé » à lui sauter dessus… D’ailleurs, même les « sauvages » qui vivent nus ne se comporte pas comme cela. Et pour ce qui est des « animaux », la nudité ou l’absence de nudité ne fait strictement aucune différence. Alors, pourquoi persévérer dans des comportements totalement irrationnels, si nous avons la prétention de nous croire « intelligents » ? Sachez ceci : dans l’Antiquité grecque et romaine (c’est à dire à l’origine de notre culture occidentale) il n’y avait aucun problème avec la nudité ; par contre, ce qui était jugé très inconvenant par eux, c’était de ne pas savoir parfaitement contrôler ses désirs en public. Je trouve ces gens-là beaucoup plus civilisés que nous…